Kaspersky Lab

 

Communiqués de Presse

29.09.2017

Etude Kaspersky Lab : 43% des Français prêts à vendre ou échanger leurs données personnelles

11% des Français de la région parisienne possèdent des photos / vidéos à caractère sexuel sur leurs appareils numériques, et 14% les ont déjà partagées ; 41% sont plutôt ou tout à fait prêts à utiliser leurs données personnelles comme monnaie d’échange (contre des bons de réduction par exemple) ; 19% ont déjà été victimes de vol de données

En 2016, Kaspersky Lab a détecté et repoussé 758 044 650 attaques via Internet dans le monde, soit 24 par seconde !

Derrière ce nombre se cachent différentes techniques (phishing, pages web malveillantes, malware, etc.) mais surtout une réalité : malgré les campagnes de sensibilisation à la cyber sécurité, les internautes restent une cible de choix pour les cybercriminels, qui exploitent leur manque d’expérience et d’attention pour se constituer un butin de données personnelles et dérober de l’argent.

Afin de mieux appréhender les usages et perceptions des Français en matière de sécurité et protection des données personnelles sur Internet, Kaspersky Lab a mené une vaste enquête sur l’ensemble du territoire. Les ont-ils déjà envoyées à quelqu’un ? Les résultats démontrent que la région parisienne est la plus inquiète de France en matière de sécurité sur Internet !

 

Quelles ont les particularités de la région parisienne ?

 

64% des Français de la région parisienne s’inquiètent pour leur sécurité sur Internet (contre 55% pour la région Sud-Ouest, par exemple). Pourtant :

41% se disent prêts à utiliser leurs données comme monnaie d’échange (contre 41,5% en moyenne dans le reste du pays) ;

14% admettent avoir partagé avec des proches des contenus personnels à caractère sexuel (contre 13,5% en moyenne en France).

 

« Les attentes des utilisateurs en matière de protection se heurtent souvent au manque de vigilance, parfois volontaire, de ces mêmes utilisateurs. Ce paradoxe peut sembler étonnant, mais il s’explique très simplement. La technologie évolue vers toujours plus de rapidité et de simplicité, alors que la sécurité informatique est perçue comme une contrainte qui nous protège de menaces immatérielles. Pour faire évoluer les mentalités, il est important de sensibiliser les citoyens aux bonnes pratiques, et ce dès le plus jeune âge. Il est parfaitement possible de profiter de tous les avantages offerts par les nouvelles technologies en faisant preuve de prudence et en appliquant quelques règles simples. Il suffit de faire le premier pas, » explique Tanguy de Coatpont, directeur général de Kaspersky Lab France.

 

A noter également : seuls 19% des répondants attestent en avoir été victime d’un vol de données personnelles (plus de 18% en France en moyenne). Ils sont 38% à juger posséder une connaissance technique suffisante pour assurer leur sécurité sur Internet.

 Zoom sur les données marquantes de l’étude Kaspersky Lab en France

 

Près d’un Français sur deux est prêt à vendre ou échanger ses données personnelles alors que la sécurité en ligne est une inquiétude pour 2/3 d’entre eux !

 

Utiliser ses données comme monnaie d’échange ? Avis partagés !

43% des Français se déclarent plutôt ou tout à fait prêt à utiliser ses données personnelles comme monnaie d’échange. Une différence importante se dessine entre les régions Nord-Est (47%) et Sud-Ouest (41%).

 

L’âge semble jouer un rôle important dans la valeur que nous accordons aux données personnelles. Plus d’un Français sur deux âgé de 35 à 44 ans est prêt échanger ses données personnelles, contre seulement 34% pour les plus de 50 ans.

 

Qui est inquiet pour sa sécurité sur Internet ?

Deux tiers des Français se disent inquiets pour leur sécurité sur Internet : 61% sont très ou assez inquiets, contre 37% qui ne sont pas vraiment ou pas du tout inquiets. Au Nord-Est, tout comme en région parisienne, 64% des répondants ne sont pas sereins quant à leur sécurité en ligne. Ce chiffre descend à 55% dans le Sud-Ouest.

Les répondants âgés entre 18 et 25 ans se montrent moins anxieux que leurs ainés, notamment lorsqu’on les compare aux plus de 55 ans (58% contre 63%).

 

Des connaissances nécessaires suffisantes pour se protéger sur Internet ?

Le manque de connaissances, source d’inquiétude ? Près de 6 Français sur 10 pensent ne pas avoir les connaissances nécessaires pour se protéger sur Internet (57%). Au Nord-Est, ce chiffre descend à 40.

 

Les hommes et la jeune génération, réellement mieux armés ou simplement plus optimistes ? 45% des 18- 24 ans pensent pouvoir affronter Internet  et ses risques sereinement, contre seulement 32% des 55 ans et plus.

En France, les hommes sont plus nombreux que les femmes (45% contre 34%) à penser avoir les connaissances suffisantes pour naviguer en toute sécurité.

 

Les Français cachent-ils des photos / vidéos à caractère sexuel dans leurs appareils numériques ?

1 Français sur 10 déclare posséder des photos ou vidéos à caractère sexuel sur des supports informatiques. C’est le cas pour 11% des répondants au Nord-Est en Région Parisienne et au Sud-Est. Ce chiffre descend à 9% au Nord-Ouest et au Sud-Est. Notons que ce sont davantage les hommes (15%) que les femmes (6%) qui admettent posséder ce type de fichiers.

 

Les posséder est une chose, les envoyer en est une autre !

14% des Français ont déjà envoyé un contenu à caractère sexuel via leurs supports informatiques, toutes régions confondues. Notons que 30% des 18-24 ans admettent en détenir contre 6% pour les plus de 55 ans.

 

Un Français sur cinq a déjà vu ses données extorquées

Près d’un Français sur cinq a déjà été victime d’un vol de données sur Internet (18%), et toutes les régions sont concernées. 

Contact pour la Presse

Morgane Rybka

Envoyer un e-mail 

Tel. +33-(0)1 41 31 75 06
Fax +33-(0)1 41 03 09 91 

Kaspersky Lab on the Web

Virus Analyst Blogs