Kaspersky Lab

 

Communiqués de Presse

25.10.2013

Fuites de données : la réputation des entreprises en danger

73% des entreprises interrogées dans le cadre de l’étude mondiale de Kaspersky Lab & B2B International se sont vues obligées de communiquer après avoir été victimes d’une, voire plusieurs fuites de données.

 

La grande majorité des entreprises qui doivent faire face à un problème de sécurité sont contraintes de révéler publiquement cette information, comme l’indique l’étude Global Corporate IT Security Risks 2013 menée par Kaspersky Lab auprès de 2 895 organisations à travers le monde.

Les résultats sont sans appel :

  • 44% des entreprises ayant été victime d’une fuite de données sont dans l’obligation d’informer leurs clients de l’incident,
  • 34% informent leurs partenaires,
  • 33% informent leurs fournisseurs,
  • 27% remontent les fais à un organisme de contrôle ou de régulation,
  • 15% doivent en informer les médias.

 

A l’échelle mondiale, les grandes entreprises seraient les plus touchées. Bien que le cadre législatif varie d’un pays à l’autre, une entreprise, même si elle n’est pas dans l’obligation légale d’informer les organismes de régulation, sera devra souvent s’adapter aux exigences des clients qui demandent de plus en plus de transparence.

Régulièrement, les révélations liées à des fuites de données entraînent de graves conséquences sur la réputation et l’image d’une entreprise, mais également des pertes financières sous la forme d’une amende, ou d’une compensation aux clients et partenaires.

 

Tanguy de Coatpont, Directeur Général Kaspersky Lab France, décrypte l’impact d’une fuite de données:

« Il est important que les  agences gouvernementales concernées par les questions de cyber sécurité soient informées par les entreprises de tout incident lié à des fuites de données, car elles profiteront ainsi d’une meilleure compréhension du paysage des menaces au niveau national. En revanche, toute diffusion d’information à un plus large public doit être murement réfléchie et planifiée. Il est toujours positif d’être transparent, mais cela peut fortement ralentir les investigations. Et les conséquences en termes de réputation, comme on l’a vu de nombreuses fois dans la presse, peuvent s’avérer dramatiques. Il faut donc trouver un équilibre, entre transparence et travail d’enquête, si nous souhaitons voir le nombre d’attaques diminuer. »

 

À propos de Kaspersky Lab

Kaspersky Lab est l’un des plus grands éditeurs mondiaux de solutions de sécurité informatique. La société est classée parmi les 4 premiers fournisseurs de solutions de sécurité informatique pour les particuliers*. Fort de plus de 15 ans d’expérience, Kaspersky Lab a su rester un acteur innovant sur le marché de la sécurité informatique et fournit aujourd’hui des solutions de sécurité efficaces pour les grands comptes, les PME/TPE et les particuliers. Le groupe Kaspersky Lab, dont la holding est enregistrée au Royaume-Uni, est aujourd’hui présent dans près de 200 pays et territoires, offrant une protection à plus de 300 millions d'utilisateurs à travers le monde.

* La société a été classée quatrième dans le classement IDC Worldwide Endpoint Security Revenue by Vendor, 2011. Ce classement a été publié dans le rapport IDC « Worldwide Endpoint Security 2012 2016 Forecast & Vendor Shares 2011 » (IDC #235930, juillet 2012). Le rapport classe les éditeurs de logiciels selon les revenus des ventes de solutions de sécurité en 2011.

Pour en savoir plus : www.kaspersky.com/fr/
Pour plus d’informations sur l’actualité virale :
http://www.securelist.com
Salle de presse virtuelle Kaspersky Lab :
http://newsroom.kaspersky.eu/fr/

 

Contacts presse :

Hotwire pour Kaspersky

Marion Delmas / Charlène Mougeot

kasperskyfrance@hotwirepr.com

01 43 12 55 62 / 64

 


Contact pour la Presse

Morgane Rybka

Envoyer un e-mail 

Tel. +33-(0)1 41 31 75 06
Fax +33-(0)1 41 03 09 91 

Kaspersky Lab on the Web

Virus Analyst Blogs