Kaspersky Lab

 

Communiqués de Presse

28.03.2018

Le nouveau Kaspersky Password Manager est disponible pour protéger bien plus que des mots de passe

Kaspersky Lab lance la nouvelle génération de sa solution « freemium » Kaspersky Password Manager. Désormais, cette solution enregistre non seulement les paires identifiant/mot de passe mais aussi les données de paiement, offrant un niveau de protection supplémentaire lors de leur saisie automatique sur des sites, ainsi que les scans et photos de documents, que le produit est capable de reconnaître

Selon une récente enquête réalisée auprès de 14 552 adultes dans 30 pays, l’internaute possède en moyenne 14 comptes, services ou applications en ligne protégés par mot de passe. A l’ère du trop-plein d’informations, Kaspersky Password Manager permet aux utilisateurs de mémoriser un seul mot de passe maître pour accéder à un coffre-fort numérique contenant leurs identifiants, mots de passe, contacts ou numéros de carte bancaire. Toutes ces données sont chiffrées et saisies automatiquement dans les formulaires sur les différents sites. Elles sont également synchronisées entre les divers ordinateurs et appareils mobiles de l’utilisateur, ainsi que dans la version web de la solution via le portail My Kaspersky, et personne en dehors de l’utilisateur n’y a accès. C’est pourquoi il est essentiel de ne pas oublier de bien mémoriser le mot de passe maître : il serait en effet impossible de récupérer les données sans celui qui gouverne les autres mots de passe, même avec l’aide du support technique de Kaspersky Lab.

La nouvelle version de la solution offre désormais l’option de stocker et d’entrer automatiquement l’adresse et les données bancaires de l’utilisateur sur les sites de paiement. Pour renforcer encore la sécurité de ces précieuses informations et prévenir leur vol éventuel, le produit ne transmet celles-ci qu’aux sites dont la fiabilité a été vérifiée au préalable.Le nouveau Kaspersky Password Manager peut également parcourir le contenu de l’ordinateur à la recherche de photos de documents, par exemple le scan d’un passeport ou d’un contrat d’assurance, que de nombreux utilisateurs conservent dans ce format au cas où l’utilité se présentait. Grâce à une technologie d’apprentissage automatique et à une méthode algorithmique, le produit détermine si une image représente un document et propose à l’utilisateur de l’enregistrer sous une forme sécurisée à l’intérieur du logiciel1 puis de supprimer la copie non chiffrée s’il le souhaite. La technologie ne déchiffre pas le contenu du document et n’envoie pas l’image aux serveurs de Kaspersky Lab pour l’analyser. Elle opère en local sur la machine de l’utilisateur et détecte la présence de texte sur les images en analysant des motifs de lignes spécifiques. Kaspersky Password Manager ne recherche des images contenant du texte que si l’utilisateur active cette fonctionnalité dans les paramètres du produit. Sur les mobiles, il est possible de prendre des photos de documents directement à partir du logiciel : celles-ci seront immédiatement chiffrées, sans laisser de trace sur l’appareil sous une forme non protégée.

La version gratuite de Kaspersky Password Manager offre de stocker 15 entrées, chacune pouvant être une paire identifiant/mot de passe, une adresse, un numéro de carte bancaire, une image ou un autre document. Dans la version payante, le nombre d’entrées est illimité. En outre, il est désormais possible de classer manuellement toutes les données de l’utilisateur dans le logiciel pour plus de commodité et pour un accès rapide aux entrées les plus fréquemment utilisées.

« Kaspersky Password Manager dans sa forme actuelle est devenu un mode de stockage protégé et unifié pour les données les plus précieuses de l’utilisateur, accessibles en toute sécurité sur tout appareil et à tout moment. Cependant, cela va bien au-delà du stockage. La solution fait gagner du temps et des efforts à l’utilisateur en remplissant automatiquement les formulaires, en donnant des conseils pour des mots de passe robustes, en vérifiant la sécurité des sites et en recherchant les documents confidentiels conservés sous forme non protégée. Ainsi, nous ne nous contentons pas de protéger tous les aspects de l’univers numérique de l’utilisateur mais nous lui facilitons aussi la vie », commente Dmitry Aleshin, vice-président marketing produits de Kaspersky Lab.

Aux côtés de toutes ces nouveautés, cette version de Kaspersky Password Manager est également compatible avec les plus récents systèmes d’exploitation Windows, Mac, Android et iOS ainsi qu’avec les navigateurs natifs comme Safari et Chrome. Enfin, FaceID peut dorénavant remplacer le mot de passe maître sur iPhone X, de même que TouchID sur les appareils Android.

Pour en savoir plus sur la solution et télécharger la version gratuite, rendez-vous sur https://www.kaspersky.com/password-manager

Contact pour la Presse

Morgane Rybka

Envoyer un e-mail 

Tel. +33-(0)1 41 31 75 06
Fax +33-(0)1 41 03 09 91 

Kaspersky Lab on the Web

Virus Analyst Blogs