Kaspersky Lab

 

Communiqués de Presse

05.07.2013

Souviens-toi l’été dernier … réseaux sociaux et emploi ne font pas toujours bon ménage !

Les photos innocemment postées sur Facebook risquent de nuire aux jeunes en quête d’un emploi [1]. Kaspersky propose 5 conseils pour éviter les pièges.

Rueil-Malmaison – 5 juillet 2013 – Qui n’a pas envie de congés avant de commencer son nouvel emploi? Pour de nombreux étudiants, Facebook et les sites similaires sont des compagnons de voyage. En effet, trois utilisateurs de Facebook sur quatre continuent à se servir des réseaux sociaux en vacances [2]. Les internautes qui parcourent un site de réseau social trouvent rapidement une grande quantité de photos de soirées et d’autres contenus extrêmement personnels, susceptibles de porter préjudice à leurs auteurs en quête d’un emploi. Des études révèlent en effet que 10% des demandeurs d'emploi âgés de 16 à 34 ans ont vu leur candidature rejetée au moins une fois par un employeur potentiel en raison de leurs profils sur les médias sociaux [1]. Kaspersky Lab prodigue quelques conseils pour une utilisation de Facebook et consorts en toute sécurité pendant les vacances.

 

Une candidature à un poste est toujours délicate, en particulier lorsqu’il s’agit d’obtenir un premier emploi. Non contents de présenter un bon dossier et de faire bonne impression lors de l’entretien, les candidats doivent aujourd’hui également tenir compte de leur identité numérique, c’est-à-dire ce que des recherches sur Internet révèlent à leur sujet. Les recruteurs se livrent désormais à des enquêtes en ligne approfondies sur les candidats, ce qui les amènent généralement à découvrir leurs profils Facebook. Ceux qui se distinguent par la publication de photos d’ivresse ou de blagues déplacées peuvent rapidement dire adieu au travail de leurs rêves.

 

 

Pour éviter d’être trahi par les réseaux sociaux, voici 5 conseils pour utiliser en toute sécurité Facebook et les sites similaires :

 

1. Attention aux contenus publiés : du fait que les sites de réseaux sociaux conservent les messages pendant une très longue durée, mieux vaut s’abstenir de publier sur Facebook des réactions sous le coup de l’émotion et des photos déplacées. Les règles « normales » de comportement s’appliquent également sur un réseau social. Les insultes et le harcèlement, par exemple, n’y sont pas plus admissibles que dans la « vraie vie ».

 

2. Gare aux « tags » qui consiste à identifier les personnes figurant sur des photos. Si un employeur trouve le nom d’un candidat potentiel associé à des photos gênantes en préparant son entretien, les chances d’obtenir le poste risquent de se réduire considérablement.

 

3. Utiliser des mots de passe robustes : en plus de faire attention aux activités publiées sur Facebook, la sécurité du compte est cruciale. Un mot de passe robuste, comportant au moins 8 caractères (combinaison de lettres majuscules et minuscules, de chiffres et de caractères spéciaux) constitue une mesure de sécurité à la fois élémentaire et indispensable.

 

4. Utiliser les hotspots Wi-Fi avec prudence : mieux vaut éviter les points d’accès non sécurisés, par exemple dans les hôtels. Alors que de nombreux utilisateurs naviguent sur Internet avec des smartphones ou des tablettes sans aucune protection, ces hotspots offrent une occasion en or pour les voleurs de données et autres « espions ». Sans une connexion cryptée pour accéder à des sites Web tels que Facebook, des personnes mal intentionnées peuvent facilement intercepter toutes les données de l’utilisateur. Cependant, un réseau privé virtuel (VPN) permet d’assurer une meilleure sécurisation lors de la connexion à un hotspot.

 

5. Installer des applications de sécurité : l’installation d’une solution de sécurité, est devenue un impératif pour les smartphones et tablettes. Ces applications protègent les internautes contre les cyberattaques et préservent la confidentialité des informations personnelles embarquées sur leurs terminaux.

 

Il n’est pas nécessaire de supprimer son compte Facebook pour décrocher le travail de ces rêves. Pas question non plus d’interdire à quiconque de publier et de « liker » des pages ou des publications. Il ne faut cependant pas oublier que tout le contenu publié sur Facebook peut, dans certaines circonstances, se trouver exposé en public, que ce soit en raison d’un paramétrage incorrect, d’un défaut de protection des données ou d’une erreur du logiciel.

 

Références

[1]   ondeviceresearch.com/blog/facebook-costing-16-34s-jobs-in-tough-economic-climate

[2]   www.mdgadvertising.com/blog/vacationing-the-social-media-way-infographic

 

 

À propos de Kaspersky Lab

Kaspersky Lab est l’un des plus grands fournisseurs mondial de solutions de sécurité informatique. La société est classée parmi les 4 premiers fournisseurs de solutions de sécurité informatique pour les particuliers*.

Tout au long de ses 15 ans d’expérience, Kaspersky Lab a su rester un acteur innovant sur le marché de la sécurité informatique et fournit aujourd’hui des solutions de sécurité efficaces pour les particuliers, les PME et les grands comptes.

La société opère actuellement dans près de 200 pays et territoires, offrant une protection à plus de 300 millions d'utilisateurs à travers le monde.

 

* La société a été classée quatrième dans le classement IDC Worldwide Endpoint Security Revenue by Vendor, 2010. Ce classement a été publié dans le rapport d'IDC Worldwide IT Security Products 2011‑2015 Prévisions et parts de marché des fournisseurs 2010 – décembre 2011. Le rapport classe les éditeurs de logiciels selon les revenus des ventes de solutions de sécurité en 2010.

 

Pour en savoir plus www.kaspersky.com/fr/
Pour plus d’informations sur l’actualité virale : http://www.securelist.com
Salle de presse virtuelle Kaspersky Lab :
http://newsroom.kaspersky.eu/fr/

 

 

Contacts presse :

Agence onechocolate

Edouard Fleuriau Chateau / Morgane Rybka

edouardfc@onechocolatecomms.fr

morganer@onechocolatecomms.fr

Tél. +33 1 41 3 75 16/06

 

© 2013 Kaspersky Lab. Les informations contenues dans ce document peuvent être modifiées sans préavis. Les seules garanties associées aux produits et services Kaspersky Lab figurent dans les clauses de garantie qui accompagnent lesdits produits et services. Le présent document ne peut être interprété en aucune façon comme constituant une garantie supplémentaire. Kaspersky Lab décline toute responsabilité liée à des erreurs ou omissions d’ordre technique ou éditorial pouvant exister dans ce document.

 

Contact pour la Presse

Morgane Rybka

Envoyer un e-mail 

Tel. +33-(0)1 41 31 75 06
Fax +33-(0)1 41 03 09 91 

Télécharger

Kaspersky Lab on the Web

Virus Analyst Blogs